Pudding de baies rouges à l’amarante

Un excellent dessert sans gluten, ou pourquoi pas un déjeuner sucré.

½ tasse d’amarante
450 ml de jus de pomme
Le zeste d’un citron
1 bâton de cannelle
500 g de baies fraîches (framboises, fraises, mûres, bleuets ou un mélange de baies)
2 c. à table de miel
50 g d’amandes tranchées

Râpez l’amarante grossièrement et portez-la à ébullition rapidement avec le jus de pomme, le zeste de citron et le bâton de cannelle. Laissez mijoter à feu doux pendant 10 minutes. Retirez le bâton de cannelle et incorporez les baies et le miel. Versez le pudding dans de petits bols et mettez au frais. Garnissez d’amandes tranchées.

Pourquoi manger de l’amarante

L’amarante est très riche en fibres et en fer, respectivement trois fois et cinq fois plus que le blé. Comme c’est une céréale sans gluten, elle peut facilement être consommée par les personnes souffrant de sensibilités au blé ou au gluten. L’amarante contient aussi des tocotriénols (une forme de vitamine E), qui ont des propriétés pouvant faire baisser le taux de cholestérol.

L’amarante cuite est digestible à 90 % et, grâce à cette facilité d’absorption, elle est traditionnellement donnée aux personnes en convalescence ou qui sortent d’une période de jeûne. L’amarante contient de 6 à 10 % d’huile, riche en omégas-3. Elle a aussi des taux élevés de vitamines A et C.

Suggestions d’utilisation

La saveur de l’amarante est douce, au goût de noisette et de malt. Elle peut être cuisinée comme une céréale, moulue en farine, éclatée comme le maïs soufflé, germée ou grillée. Les graines peuvent être cuites avec d’autres céréales entières, ajoutées aux sautés, aux soupes et aux ragoûts comme agent épaississant riche en nutriments. Pour consommer cette céréale au déjeuner, augmentez la quantité de liquide de cuisson à trois tasses et ajoutez des raisins secs, des fruits frais ou séchés, du piment de la Jamaïque et des noix.

Bon appétit!